30 ans après, le traitement du syndrome s'avère insuffisant

Envoyer Imprimer PDF

sida2011Depuis les premiers cas détectés le 5 juin 1981, le Syndrome immunodéficitaire acquis (SIDA) demeure virulent et préoccupant.

Depuis le début des années quatre-vingt, 60 millions de personnes ont été infectées par le virus du sida. Notamment en Afrique.

Environ 33,3 millions de personnes étaient séropositives en 2009, dont 22,5 millions en Afrique sub-saharienne. 30 millions de personnes sont mortes de causes liées au sida depuis 30 ans.
La riposte mondiale au sida continue de progresser cependant : un nombre record de personnes ont accès au traitement et le taux d’incidence du VIH a diminué de près de 25 %.

onusida2009On estime à environ 6,6 millions le nombre de personnes sous traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire à la fin 2010 – c'est-à-dire près de 22 fois plus qu’en 2001 – selon un nouveau rapport intitulé ' le Sida 30 ans apres: un tournat pour les nations', (en anglais) publié ce mois-ci par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

1,4 million de personnes (chiffre le plus élevé jamais enregistré sur une année) ont été mises sous antirétroviraux en 2010. Malgré son élargissement, l’accès au traitement antirétroviral demeure très insuffisant.

À la fin 2010, 9 millions de personnes admissibles au traitement n’y avaient toujours pas accès. Les enfants ont un accès plus limité au traitement que les adultes – 28 % seulement des enfants admissibles recevaient un traitement antirétroviral en 2009 (contre une couverture de 36 % pour les personnes de tous âges).

Bien que le taux d’incidence du VIH a diminué au niveau mondial grâce aux efforts consentis, le nombre total de nouvelles infections reste élevé – à 7 000 environ par jour.

La réduction mondiale du taux d’incidence du VIH masque des variations entre les régions. D’après le rapport, une diminution supérieure à la moyenne des nouvelles infections a été enregistrée en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est, alors que la région Amérique latine et Caraïbes affichait pour sa part une réduction plus modeste (inférieure à 25 %). Le taux d’incidence du VIH a augmenté en Europe orientale et dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

 

 

 

 

Direction Exécutive CGECI

 

Dr Vaflahi MEITE

Directeur Exécutif de la CGECI

Note d'information

Biographie

Documents officiels PND 2016-2020

 

Télécharger

Tribune du Patronat #12

Documentation

 
.